Jo Lorente Artiste Plasticienne

Petits fantômes noirs et blancs

 

Les petits fantômes de l'inconscient qui appartiennent au passé affleurent à la conscience.

Ces images fantomatiques sont comme de minuscules feux de Bengale sur les pentes volcaniques du cerveau.

Ils éclaboussent nos pensées de myriades d'images subliminales.

Les fibres précieuses du cerveau se parent de luminescence.

Et de cette fête perpétuelle de la vie, surgit, du noir le plus opaque de la boîte crânienne, l'image narrative qui se fige dans le réel.


 

Les récits sans mots des rêves, affleurent à la surface et se hissent et glissent sur l'île flottante de nos souvenirs.

Petites fleurs du passé-présent qui n'est déjà plus le futur.

Mais les bâtonnets de la rétine de l'oeil posés dans le creux des l'orbites ne nous donnent à voir que des images de rêve en noir et blanc.